Galère ! C’est comme ça qu’on peut qualifier cette seconde partie de rallye.
 
Leur balise Iritrack était effectivement en panne hier à midi… en fait elle poursuivaient leur route “dans l’ombre“. 
 
Seulement voilà, elles ont cassé un triangle du train avant à moins de 10 km de la fin d’étape. 
Hélène au volant à 2 km/h, Séverine debout sur le pare-choc arrière pour alléger le poids sur le train avant. Rien n’y a fait, le cardan a lâché à… 3 km du bivouac !
Assistance, pénalités, arrivée au bivouac à 3H30 du matin, nuit courte (pendant que les mécanos s’affairent).
 
Et les voilà à nouveau sur la grille de départ ce matin. Incroyable pugnacité que celle de 2 Gazelles qui ont “bouffé du lion“ !
 
Le parcours semblait un peu hésitant en début d’étape Marathon. Et puis le 4x4 138 a fidèlement suivi sa ligne, et même remonté progressivement les places pour finir ce soir au bivouac en plein désert avec une équipe de quadeuses et les motardes (non je ne les ai pas eues au téléphone, on voit juste ça au N° des équipages ;-)
Cette nuit va sans doute être du bonheur pour Hélène et Séverine.
 
Demain matin les dunes de Cheggaga, magnifiques mais hautes… Espérons que le KZJ tiendra. Pour nos gazelles pas trop d’inquiétude, elles adorent le sable.
 
Elles ont été pénalisées et de ce fait perdent quasiment tout espoir de finir dans le Top Ten, comme elles en rêvaient et comme elles y arrivaient, mais elles nous donnent une sacrée leçon de courage et de détermination.
 
Ce n’est pas fini encore pour cette édition que je les vois déjà nous annoncer la “revanche de 2015“.
 
Qui a écrit “La vie est un long fleuve tranquille“ ?!
 
P.S Un merci tout spécial à Francis, Evelyne, Thierry et Géraldine qui ont réussi à glaner quelques précieuses informations sur la situation d’hier un peu opaque et stressante. 
Merci aussi à chacune et chacun qui y va de son petit mot de remerciement et d’encouragement. Ca éclaire aussi ma course en “back-office“ ;-).
 
A bientôt.